La débroussailleuse est l’outil de jardin qui permet de nettoyer la propriété et de faire resplendir le jardin en éliminant les mauvaises herbes et les ronces. C’est un accessoire de coupe qui permet de faire les mêmes travaux que le coupe-bordure. Cet outil peut donc basculer en mode coupe-bordure, mais elle s’adapte également aux terrains plus grands avec plusieurs embouts selon les besoins. Entre une débroussailleuse à thermique et une débroussailleuse électrique, laquelle choisir ?

La praticabilité et l’économie de la motorisation électrique

La débroussailleuse électrique filaire utilise l’électricité fournie par une prise de secteur pour fonctionner. De ce fait, elle est écologique et économique. L’utilisateur n’a pas à craindre qu’une batterie s’épuise ou qu’il y ait une panne d’essence. Sa débroussailleuse peut fonctionner tant que le courant n’est pas coupé. C’est un outil léger et moins bruyant qui se manie sans effort. Toutefois, son champ d’action est réduit à la portée de son fil et de la rallonge qui va avec. Sa puissance est également limitée. Elle est faite pour faucher les herbes et les petites plantes indésirables qui poussent autour de la propriété. Pour ceux veulent un outil pour l’entretien d’un grand domaine ou de champs éloignés de sa maison, il convient de s’intéresser à la motorisation à essence.

Les fonctionnalités et la puissance de la motorisation thermique

La débroussailleuse thermique est équipée d’un moteur à essence. Ce type de motorisation offre des outils de jardinage puissants et autonomes. Elle peut être utilisée partout, dans un champ loin de la maison, dans un grand espace vert, dans le jardin public, etc. Elle permet de travailler très vite sur une grande surface. Sa motorisation s’adapte parfaitement à une utilisation intensive. La puissance de la débroussailleuse thermique lui permet de venir à bout des ronces et des herbes folles denses et hautes. C’est très pratique pour les résidences de campagne qui ne reçoivent de l’entretien qu’une à deux fois par an. Néanmoins, elle est plus chère à l’achat et à l’utilisation (prix de l’essence) et elle n’est pas très pratique vis-à-vis du voisinage à cause de son bruit.

La débroussailleuse à essence est inévitable pour ceux qui ont un besoin soutenu dans le temps avec une belle efficacité. Le prix n’est pas le même, certes, mais un tel outil de jardinage permet un travail plus rapide et plus propre. Parfois, il faut savoir mettre le prix pour avoir se simplifier la vie avec un outil à la hauteur de ses besoins. Au final, c’est un confort en plus, comme du temps de gagné. En outre, jardiner plus efficacement permet de moins se fatiguer et peut permettre d’éviter des blessures ou accidents liés à une incohérence entre le travail demandé et la capacité de la machine.

Comment choisir la motorisation de sa débroussailleuse ?

En somme, il n’existe pas de meilleure motorisation. Il faut choisir en fonction de ses besoins. L’électrique est le choix de la légèreté, de la maniabilité et de l’économie alors que le thermique est le choix de la puissance et du travail performant soutenu dans le temps.