De nos jours, faire pousser ses propres fruits et légumes est devenu monnaie courante dans l’Hexagone. Si les bénéfices de ces pratiques sont évidents, il faut réunir plusieurs conditions. De l’espace au terreau en passant par les graines, la liste des prérequis peut s’avérer plus longue que prévu. Cependant, il existe actuellement des solutions clé en main qui permettent de faire pousser sa salade très facilement. Zoom sur les astuces à appliquer pour optimiser sa propre culture de fruits et légumes.

La roquette sauvage

Vous connaissez sûrement la salade roquette classique. Utilisée dans de nombreux plats comme les pâtes ou la pizza, cette variété de salade est très appréciée des consommateurs. Mais si vous souhaitez planter de la salade, on vous recommande de vous attarder sur le cas de la roquette sauvage. Si cet ancien légume qui a vu le jour à l’époque des Romains est moins connu que la roquette cultivée, il n’en demeure pas moins que son utilisation est remise au goût du jour. Pour débuter en toute sérénité, la plantation doit s’effectuer de septembre à mai.

Bien choisir les graines

Si cela peut paraître évident, il est préférable de le préciser avant de débuter ses recherches. Pour mettre toutes les chances de son côté pour sa plantation de salade, le choix des graines est un paramètre capital. Si certains sites spécialisés mettent à votre disposition une grande variété de graines de qualité. En dépit de certaines idées reçues, le prix de ce type de graines ne requiert pas un budget conséquent. Il suffit de jeter un œil sur les tarifs pratiqués actuellement pour comprendre que ce marché est en plein essor dans l’Hexagone. Enfin, pour éviter les mauvaises surprises, on ne peut que trop vous conseiller de vérifier les références du site sélectionné en parcourant les avis des anciens clients. On est jamais trop prudent.